Le monde militaire face au COVID-19

Un soldat allemand se tient devant un chargement préparé pour les pharmacies des forces armées allemandes dans le sous-sol du centre d’approvisionnement et de réparation de fournitures médicales de la Bundeswehr, le 8 avril 2020 à Blankenburg/Harz. Jens Schlueter/AFP

Josselin Droff, Friederike Richter et Julien Malizard, chercheurs à la Chaire Économie de Défense – IHEDN publient un article dans The Conversation.

Cet article intitulé « Le monde militaire face au COVID-19 » s’intéresse au rôle joué par les acteurs de la défense – les forces armées comme les industriels de l’armement – en Europe depuis le début de la crise sanitaire.

Un ensemble d’acteurs mobilisés

Face à l’épidémie de COVID-19, de nombreux acteurs se sont mobilisés pour contenir la crise sanitaire : en première et deuxième ligne, nous trouvons caissiers, commerçants, enseignants, forces de l’ordre, industriels, livreurs, militaires, sapeurs-pompiers, soignants, travailleurs sociaux.

La contribution des acteurs de la défense

Les acteurs du monde militaire ont occupé une place dans la gestion de cette crise. A travers des exemples d’actions menées par les forces armées et les industriels de l’armement, l’article compare le rôle que ces acteurs ont joué, en France et dans quatre de ses pays frontaliers (Allemagne, Espagne, Italie et Royaume-Uni), dans la stratégie globale de lutte contre le COVID-19.

Un questionnement de fond sur les « missions des armées »

En s’appuyant sur le concept de « chaine de valeur militaire », l’article souligne et discute certaines questions récurrentes dans le monde militaire mais particulièrement mises en exergue par la crise sanitaire actuelle : « cœur de métier » des armées et diversification de leurs missions, redéployabilité des actifs spécifiques aux forces armées (matériels, par exemple), importance des stocks dans la gestion de crise et adéquation des moyens (matériels, personnels, budgets) aux missions.

>> lire l’article <<