Économie des conflits : Parution de l’ouvrage “La conflictualité armée” sous la direction de Jean Belin

Jean Belin, titulaire de la Chaire, a co-dirigé un ouvrage sur la conflictualité armée.

L'ouvrage intitulé La conflictualité armée a été réalisé sous la direction scientifique de Jean Belin, titulaire de la Chaire, Sébastien-Yves Laurent (professeur de science politique) et Anne-Marie Tournepiche (professeur de droit public) de l’Université de Bordeaux. Il est paru le 28 octobre dernier aux éditions A. Pedone.

L’ouvrage intitulé La conflictualité armée a été réalisé sous la direction scientifique de Jean Belin, titulaire de la Chaire, Sébastien-Yves Laurent (professeur de science politique) et Anne-Marie Tournepiche (professeur de droit public) de l’Université de Bordeaux. Il est paru le 28 octobre dernier aux éditions A. Pedone.

La conflictualité armée connaît depuis la seconde moitié du XXème siècle des évolutions majeures : diminution considérable des conflits armés classiques entre deux États, développement des conflits opposant des États à des groupes armés non étatiques, souvent terroristes, investissements des États dans de nouvelles technologies de défense qui ouvrent de nouveaux champs de conflictualités… les défis sont nombreux et primordiaux.

Les contributeurs de cet ouvrage se sont efforcés de répondre à quelques unes des questions fondamentales posées par les évolutions actuelles de la conflictualité armée. Issus de formations et de disciplines différentes, ils portent un regard scientifique sur les contours de cette notion de conflictualité (définitions) au travers de plusieurs analyses appliquées (guerres civiles, rôle de l’ONU), sans éluder certains enjeux particulièrement prégnants (comme notamment l’accès aux ressources naturelles ou le cyberespace).

L’originalité essentielle de cet ouvrage est de proposer une analyse interdisciplinaire de la conflictualité armée, en mêlant des approches juridiques, économiques, politistes ou encore historiennes, susceptibles d’intéresser tous les acteurs (étudiants, enseignants, praticiens, etc.) concernés par cette approche novatrice.

Article précédentParticipation de la Chaire au séminaire “Économie de défense et des conflits” coorganisé par l’IRSEM et l’ENSTA Paris
Article suivantSynthèse du webinaire “Le financement des entreprises de défense” (Les entretiens de l’ECODEF #2 / le 13 octobre 2021)