Mort pour la France : publication d’un article de Friederike Richter

Friederike Richter, chercheuse associée à la Chaire, a publié dans la revue Gouvernement et action publique un article co-écrit avec Camille Collin.

Friederike Richter, chercheuse associée à la Chaire, a co-écrit un article intitulé “« Mort pour la France » : La prise en charge du corps du guerrier depuis 1914”, publié dans le numéro 2021/3 (vol. 10) de la revue Gouvernement et action publique (pages 71 à 93).

Cet article analyse les transformations du rôle de l’État dans la prise en charge des corps des soldats « morts pour la France ». Plus particulièrement, il donne lieu à l’examen du changement de l’action publique depuis le XXe siècle, dont la systématisation du rapatriement, l’adaptation des modalités d’inhumation et la célébration individualisée des soldats. Le cas des morts pour la France apparaît alors imprégné des principes qui guident les politiques publiques sur tous les « restes humains », que ceux-ci soient civils ou militaires. Les chercheuses mettent cependant l’accent sur le fait que les restes humains doivent être compris comme partie prenante de la transformation de l’action étatique, car ils témoignent de la violence des conflits et imposent à l’État de s’en accommoder.

Article précédent[Les entretiens de l’ECODEF #3] Webinaire sur le thème des enjeux de la mesure des exportations d’armement, le mercredi 9 février à 8h30
Article suivantConférence de Jean Belin pour la 225e session en région de l’IHEDN (Nouvelle-Aquitaine)