Participation de Jean Belin, Josselin Droff et Julien Malizard au CoPDA le 17 novembre 2021

L’équipe de la Chaire Économie de défense – IHEDN est intervenue le mercredi 17 novembre lors du Cours de Perfectionnement Défense et Aérospatial (CoPDA)

Jean Belin, titulaire, Julien Malizard, titulaire adjoint, et Josselin Droff, chercheur, ont participé au CoPDA, organisé à Massy (Safran University) par la Chaire Défense & Aérospatial, pilotée par le général (2S) Laurent.

Cet événement a été l’occasion de présenter les différents travaux des membres de la Chaire auprès d’un public composé notamment d’industriels du secteur de la défense.

Après avoir retracé les liens existant entre économie de défense et économie des conflits, Jean Belin a présenté un panorama de la BITD française en soulignant les difficultés méthodologiques quant à sa définition et sa mesure. Sur la base de ses travaux, il a également abordé les spécificités des entreprises de la défense lorsqu’elles sont comparées à des entreprises du secteur civil. Les problématiques de financement des entreprises de défense ont également été présentées, dans une perspective de mutation technologique et financière de l’économie mondiale.

Josselin Droff a présenté un travail de la Chaire portant sur les politiques d’acquisition des États, à travers le cas des avions de combat en Europe depuis la fin de la Guerre froide. Symbole de prestige et de puissance militaire, l’avion de combat est aussi un marché soumis à la fois aux contraintes financières et aux aléas politiques et diplomatiques. Les enjeux autour des renouvellements des avions de combat ont permis d’aborder les questions d’autonomie stratégique, de préservation des compétences industrielles au sein de la BITD ainsi que les programmes en coopération en Europe.

Julien Malizard a présenté les enjeux liés à l’impact économique des activités de défense, en insistant sur l’articulation entre impact macroéconomique, impact régional et impact technologique sur les entreprises. Sur la base des travaux conduits par l’auteur depuis une dizaine d’années et la littérature économique, il apparaît que la défense génère des retombées économiques positives, mais qu’en revanche, son utilité en tant qu’instrument de politique économique est discutable.

Article précédentIntervention de Julien Malizard sur les enjeux des exportations françaises d’armement au Moyen-Orient
Article suivantVidéo de l’intervention de Julien Malizard au Colloque “Exportations d’armement et droit public”, le 18 novembre 2021