R&D ET INNOVATION DANS LE DOMAINE DE LA DÉFENSE

Place importante des entreprises de défense dans le système national d’innovation 

Les entreprises françaises de défense occupent une place importante dans le système national d’innovation. En termes d’effectifs elles représentent 11,3 % du total des entreprises ayant une activité de R&D mais elles réalisent presque le quart de la dépense interne de R&D (21,5 % de la DIRD) de l’ensemble des entreprises en 2009-2010. Elles emploient 22 % des effectifs des chercheurs employés dans les entreprises françaises. Elles réalisent en proportion plus de recherche fondamentale et de développement que les entreprises civiles.

Enfin, elles jouent un rôle conséquent dans la structuration des activités nationales de R&D et dans la redistribution des financements publics (plus de 13 % de leur recherche externalisée est financée par fonds publics.

Dualité technologique

L’analyse de l’organisation des connaissances au sein de 26 systèmes techniques sur la période 2010-2012 à l’échelle mondiale révèle clairement une hiérarchie dans leur potentiels duaux. En les classant par ordre décroissant ces technologies concernent notamment : les systèmes de communication ; différents types de capteurs ; l’optique et le traitement de l’image ou encore les systèmes de guidage à distance.

Plus intéressant, cette étude nous informe sur les caractéristiques de cette dualité. Porte-t-elle davantage sur le système dans son ensemble ou sur certains éléments en particulier ? Permet-elle d’explorer une plus grande variété de pistes techniques ou, au contraire, d’intensifier l’exploitation d’un paradigme technologique dominant ? Reproduire ce type d’analyse sur plusieurs années ferait apparaître des tendances qui serviraient non seulement aux industriels de la défense pour la définition de la stratégie de dualisation, mais aussi à la Direction Générale de l’Armement ou à l’Agence de l’Innovation de Défense pour l’orientation de leurs financements duaux.

Les données de brevets pour étudier la production de connaissances et l’innovation

L’utilisation des données de brevets est largement diffusée en économie de l’innovation. Elles contiennent des informations riches sur l’identité du déposant, sa localisation ou encore sur les connaissances contenues dans l’innovation et la manière dont elles sont produites. Ces informations sont validées par des offices indépendants et qualifient l’activité d’innovation technologique des entreprises.

Pour la dualité technologique, ces données sont d’autant plus intéressantes que la question de la mise au secret pour des raisons militaires ne représente qu’une partie des stratégies de brevetage : le secret peut rester une stratégie de protection de la propriété intellectuelle comme dans tout autre domaine d’activité. En effet, si pour des raisons militaires ou de souveraineté, une technologie est tenue secrète, il n’y a aucune raison d’étudier son potentiel dual puisque cette technologie à vocation à rester secrète. L’application d’outils exploitant les informations contenues dans les brevets apparaît donc tout aussi pertinente pour étudier les flux de connaissances entre industrie de défense et industrie civile qu’elle l’est pour étudier ces flux entre n’importe quelles industries ou zones géographiques par exemple.

Adaptation des entreprises de défense face aux évolutions du système national d’innovation

Nous avons analysé les évolutions du système national d’innovation et leurs conséquences pour les entreprises de défense. Ces dernières ont dû faire face à des changements importants du système de science et technologie (augmentation de la R&D civile, rôle accru des entreprises, place nouvelle des brevets…), du système de financement de la recherche (développement des instruments de financement, baisse des financements directs, augmentation du CIR…) et plus généralement de leur environnement législatif et institutionnel.

Ces évolutions ont modifié le système d’innovation de défense mais n’ont pas remis en cause le rôle clé des entreprises de défense dans le système national d’innovation. Que ce soit au niveau des inputs (investissement en R&D) ou des outputs (innovation, dépôts de brevets), les entreprises de défense occupent toujours une place très importante. Elles se sont adaptées en accélérant le développement des technologies duales et en s’ouvrant en collaborant avec le domaine civil et des entreprises étrangères.

Julien Malizard, titulaire adjoint de la Chaire Économie de Défense - IHEDN, est l'auteur d'un chapitre sur le financement de la R&D issu de l'ouvrage Singularité des finances de la défense et de la sécurité, publié ce mois-ci par Mare & Martin.

Financement de la R&D : publication d’un chapitre de Julien Malizard dans l’ouvrage Singularité...

0
Julien Malizard, titulaire adjoint de la Chaire Économie de Défense - IHEDN, est l'auteur d'un chapitre sur le financement de la R&D issu de l'ouvrage Singularité des finances de la défense et de la sécurité, publié ce mois-ci par Mare & Martin. Julien Malizard est l'auteur d'un chapitre consacré...

“Systèmes duaux d’innovation” : François-Xavier Meunier publie un ouvrage consacré à la dualité technologique

0
Issu de son travail de thèse, cet ouvrage de François-Xavier Meunier, publié chez ISTE éditions, est consacré à la dualité technologique, autrement dit aux liens entre civil et défense au cours du processus d’innovation technologique. 4ème de couverture :La supériorité technique est l’une des clés de la domination militaire. L’industrie...

Autonomie stratégique : Comment appréhender la dimension technologique ?

0
Par François-Xavier Meunier, chercheur à la Chaire Économie de Défense – IHEDN La crise du Covid-19 met en évidence le manque d’autonomie des États dans la production de certains biens essentiels du domaine médical, et nous l’avons mesuré à très court terme avec une pénurie de masques, de respirateurs et...

“Économie de défense : problématiques contemporaines” : la Chaire au centre du numéro d’été...

1
Le numéro d'été de la RDN, placé sous la direction de Julien Malizard, titulaire adjoint de la Chaire, et Benoît Rademacher, directeur du domaine armement et économie de défense de l'IRSEM, est disponible dès à présent en précommande. "La crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 n’avait pas été envisagée...

Impact économique de la défense

0
Jean Belin et Julien Malizard, Titulaire et titulaire adjoint de la Chaire Introduction La crise sanitaire a provoqué une crise économique mondiale. Tous les continents, tous les pays sont touchés. Pour atténuer les effets de la crise sur notre économie, un plan d’urgence économique a été mis en place en France,...

MCO 4.0 : nouvelles technologies et maintien en condition opérationnelle

0
Josselin Droff, Chercheur à la Chaire Économie de Défense et Benoit Rademacher, Directeur du domaine Armement et Économie de Défense à l'IRSEM, publient une étude intitulée "MCO 4.0. Le potentiel des technologies de l’industrie 4.0 appliquées au Maintien en Condition Opérationnelle (MCO) des matériels de défense" (étude n°65 de...

participation de Josselin Droff à l’étude N°64 de l’IRSEM

0
Josselin DROFF, chercheur à la Chaire Économie de Défense a participé à l'étude N°64 de l'IRSEM réalisée par Antoine PIETRI (Docteur en sciences économiques et chercheur à l'IRSEM) et Benoît RADEMACHER (ICA et Directeur du domaine armement et économie de défense, à l'IRSEM). L'étude s'intitule "Impact des nouveaux modèles économiques...

Numéro spécial de Defence and Peace Economics coordonné par Julien Malizard

1
Un numéro spécial French perspectives dans Defence and Peace Economics Julien Malizard, chercheur à la Chaire économie de défense a coordonné un numéro spécial de Defence and Peace Economics portant sur le cas de la France dont tous les articles sont désormais disponibles. La revue Defence and Peace Economics...

Article de Jean Belin dans Defence and Peace Economics

0
Jean Belin, titulaire de la Chaire Économie de défense publie dans la revue Defence and Peace Economics un article intitulé: "Defense Firms Adapting to Major Changes in the French R&D Funding System". Cet article est issu d'une collaboration avec Marianne Guille (Université Paris 2), Nathalie Lazaric (CNRS, GREDEG) et...

Newsletter n°3 : “French Perspectives”

0
La Chaire Économie de Défense a le plaisir de vous présenter le 3e numéro de sa newsletter ! La Chaire Économie de Défense porte un numéro spécial de la revue Defence and Peace Economics centré sur les problématiques françaises et visant à expliciter les causes, les conséquences et les nouvelles...